Prix Anzisha de entrepreneur moyen de 22 ans

ce prix a été lancé le 3 mars et reste ouvert jusqu’au 15 avril.

Pour ses promoteurs, ce prix est « un programme social », qui vise à « accélérer l’accès de millions de jeunes Africains à des opportunités entrepreneuriales viables et passionnantes dans des secteurs économiques à forte croissance ». Pour retenir l’attention du jury, les projets présentés lors de cette édition 2015 devront faire preuve d’innovation et avoir un impact durable dans la communauté et le pays dans lesquels ils s’inscrivent.

image

Les deux organisateurs du Prix remettront au grand gagnant une enveloppe de 25 000 dollars. Les 12 autres finalistes se partageront une bourse de 75 000 dollars et remporteront un séjour de deux semaines en Afrique du Sud, où ils suivront une formation à l’African Leadership Academy.

Jeunes talents

Pour Reeta Roy, président de la MasterCard Foundation, les lauréats des précédentes éditions de ce prix sont devenus « des modèles reconnus et célébrés dans le monde entier ». Récompensé en 2014, le jeune entrepreneur camerounais Alain Nteff s’est imposé dans le paysage entrepreneurial africain grâce à la création de la plateforme médicale Gifted Mom contre la mortalité infantile. En dépit de son jeune âge – 23 ans – Alain Nteff a décroché une invitation au dernier Forum économique de Davos.

« Peu de programmes ayant la portée et le potentiel du Prix Anzisha se concentrent à ce point sur cette tranche d’âge », remarque Josh Adler, responsable du programme Anzisha, dans un communiqué. En effet, s’il existe plusieurs programmes permettant aux entrepreneurs africains de concrétiser leurs projets – tels que le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique ou le Tony Elumelu Foundation Entrepreneurship -, ils ne contiennent rarement des limites d’âge aussi strictes

savoir entreprendre

Publicités

A propos Amadou Bokoum

Entrepreneur| bloggeur| consultant en webmarketing| ce moment assistant DG a Macky BTP sarl|  Foundateur de la plate-forme pour Jeune entrepreneur "Savoir Entreprendre" et du Blog de contribution guinéen "Anadi-Guinee" | membre fondateur de l'ONG AGICOM | président du collectif Citoyen224.
Cet article a été publié dans Accueil. Ajoutez ce permalien à vos favoris.