A Johannesburg, les Sud-Africains se rassemblent contre la xénophobie

Mardi soir, plusieurs centaines de personnes se sont réunies à Johannesburg pour dénoncer les récentes attaques et dire non à la xénophobie. Des Sud-Africains issus de la classe moyenne et supérieure pour la plupart, qui dénoncent les violences des derniers jours.

Ils sont venus avec des bougies et des messages de soutien ou de grandes photos de Nelson Mandela pour montrer que l’Afrique du Sud est unie face à la xénophobie. « Je veux juste montrer ma solidarité, explique une Sud-Africaine.Nous sommes très en colère à cause de ce qui se passe dans notre belle Afrique du Sud. En prenant le taxi pour venir ici, notre chauffeur était Malawite et il ne savait même pas que ce rassemblement avait lieu. Il ne savait pas qu’il y a des gens qui le soutiennent et qui refusent ce qui est en train de se passer. »

image

Cette tristesse est partagée par Nzwanda. Né au Zimbabwe, il est aujourd’hui citoyen sud-africain. « Ce n’est pas facile de quitter son pays pour venir ici, raconte-t-il. Personne ne veut quitter sa maison. Personne n’a envie d’être un réfugié ! Les Sud-Africains doivent comprendre que l’Afrique du Sud n’est pas un îlot. Elle fait partie de l’Afrique. »

Venu avec toute sa famille, Moutchane rappelle que les étrangers sont aussi une chance pour l’Afrique du Sud. « Dans mon métier, je travaille avec beaucoup d’étrangers et la plupart de mes activités viennent de l’étranger, souligne-t-il. Donc pour moi, ces événements font reculer la démocratie pour laquelle nous nous sommes battus. Ça abîme notre pays. »

Mais dans les quartiers les plus pauvres, l’idée que les étrangers africains viennent voler le travail des Sud-Africains est encore trop répandue, nourrie par la misère et les inégalités.

Publicités

A propos Amadou Bokoum

Entrepreneur| bloggeur| consultant en webmarketing| ce moment assistant DG a Macky BTP sarl|  Foundateur de la plate-forme pour Jeune entrepreneur "Savoir Entreprendre" et du Blog de contribution guinéen "Anadi-Guinee" | membre fondateur de l'ONG AGICOM | président du collectif Citoyen224.
Cet article a été publié dans Accueil, News, politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.