Dangote accorde un contrat de 4 milliards de dollars au chinois Sinoma

image

construction chinois Sinoma International Engineering Co. pour la construction de plusieurs cimenteries à travers huit pays africains. L’accord a été signé le mercredi 26 août, rapporte l’agence Reuters.

Dangote Cement est une branche du conglomérat nigérian Dangote Group, également présent dans l’agroalimentaire, la logistique et l’immobilier, dirigé par Aliko Dangote, première fortune d’Afrique selon le magazine américain Forbes.

Ambitions

Sinoma International accompagne Dangote Cement depuis au moins une demi-douzaine d’années sur le continent et compte à son actif la réalisation de plusieurs de ses cimenteries au Nigeria, au Cameroun, en Zambie, en Éthiopie et au Sénégal notamment.

À LIRE AUSSI :BTP et infrastructures : des chantiers « africanesques »
Le contrat signé le 26 août porte sur la construction de nouvelles usines au Cameroun, en Éthiopie, au Kenya, au Mali, au Niger, au Nigeria, au Sénégal et en Zambie, ainsi qu’au Népal. Ces installations devraient ajouter environ 25 millions de tonnes à la capacité actuelle de Dangote Cement, estimée à 40 millions de tonnes (dont 29 millions au Nigeria) à la fin juillet.

« Ces projets vont être livrés au cours des 30 prochains mois », a expliqué l’entrepreneur nigérian qui a ajouté qu’après avoir atteint le palier de 70 millions de tonnes à la fin 2017, Dangote Cement devrait viser les 100 millions de tonnes en 2020.

Au premier semestre 2015 [PDF], Dangote Cement a enregistré un chiffre d’affaires de 242 milliards de naira (1,2 milliard de dollars), en hausse de 15,9 %, pour un résultat net de 121,8 milliards de naira (+27,6 %). Le groupe nigérien a écoulé 8,1 millions de tonnes de ciment (+13,7 %), dont un cinquième (22 %) vendu en dehors du Nigeria.

Concurrence 

Sur le continent, Dangote Cement fait face à une concurrence intense, en particulier de la part de LafargeHolcim, né officiellement en juillet dernier de la fusion du cimentier français Lafarge et de son homologue suisse Holcim. Le groupe basé à Rapperswil-Jona, en Suisse, est leader en Afrique, où il est actif dans une quinzaine de pays et dispose d’une capacité de production de 47,1 millions de tonnes, selon le site spécialisé Global Cement.

Publicités

A propos Amadou Bokoum

Entrepreneur| bloggeur| consultant en webmarketing| ce moment assistant DG a Macky BTP sarl|  Foundateur de la plate-forme pour Jeune entrepreneur "Savoir Entreprendre" et du Blog de contribution guinéen "Anadi-Guinee" | membre fondateur de l'ONG AGICOM | président du collectif Citoyen224.
Cet article a été publié dans Accueil, business, Economie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.